FREN
courbe en fond

Students and postdocs



Main Research Activities

Les cellules solaires à base de pérovskites halogénées hybrides organique/inorganique sont une nouvelle génération très prometteuse de cellules photovoltaïques. Elles constituent une alternative séduisante aux cellules silicium grâce à leurs rendements supérieurs à 22%. Combinées à ces dernières leurs rendements dépassent même les 30%. Elles souffrent cependant d’un problème de dégradation lié à la lumière, l’humidité et à la température.
Cette thèse a donc pour but d’étudier les mécanismes de dégradation par différentes techniques et de développer de nouvelles compositions stables d’absorbeurs.
Ce travail est mené en collaboration avec EDF R&D et l’Institut Photovoltaïque Ile de France (IPVF).

Academic Training

  • Thèse au Laboratoire de Réactivité et Chimie des Solides (LRCS), Stabilisation des cellules photovoltaïques à base de pérovskites halogénées hybrides organique/inorganique, encadrée par Frédéric Sauvage et Sébastien Gottis, 2017-2020, Université de Picardie Jules Verne
  • Master 2 en Chimie et Energie, Nanosciences - Surfaces (CHENS) parcours Chimie et Energie, 2016-2017, Université Paris Diderot

Professional skills

Photovoltaïque, Science des Matériaux, Pérovskites, Concepts physico‐chimiques, Couches Minces

Running Projects

SOLAR-PEROVSKITES, 3 ans, FEDER/EDF


Defect Passivation via the Incorporation of Tetrapropylammonium Cation Leading to Stability Enhancement in Lead Halide Perovskite

Anurag Krishna, Mohammad Ali Akhavan Kazemi, Michel Sliwa, G. N. Manjunatha Reddy, Laurent Delevoye, Olivier Lafon, Alexandre Felten, Mai Trang Do, Sébastien Gottis, Frédéric Sauvage

Advanced Functional Materials, 2020

export all publications in a txt file